Émondage et
élagage

Alors que l’élagage favorise une croissance en hauteur de l’arbre et vise à préserver la santé et la beauté de celui-ci, l’émondage consiste à couper les branches latérales et les pousses inutiles. Bien qu’elles soient complémentaires, ces techniques se distinguent par la manière dont la coupe est effectuée.

L’élagage est un processus qui devrait être entamé dès la plantation de l’arbre et jusqu’à la fin de sa vie. Plus l’arbre est petit, plus il est facile d’en faire l’élagage : les blessures occasionnées par les coupes sont moins importantes et la cicatrisation (compartimentation) s’effectue plus rapidement. De plus, un arbre élagué régulièrement par un élagueur compétent bénéficiera d’une structure beaucoup plus saine et sécuritaire, ce qui évitera des bris dus aux intempéries ou par sa croissance annuelle.

ÉLAGAGE STRUCTUREL

L’élagage structurel est de loin la meilleure option pour garder vos arbres en santé et réduire le risque de bris. Cette action consiste à enlever ou raccourcir certaines branches pour favoriser une structure solide. L’espèce et la variété sont des facteurs relatifs par rapport à la croissance et aux problèmes structurels de l’arbre. Une espèce d’arbre à croissance rapide aura plus de facilité à supporter un élagage d’une plus grande ampleur, tandis qu’une espèce à déploiement lent devra être élagué de manière plus légère. Chaque élagage occasionne un stress chez l’arbre; il est donc important d’effectuer ces travaux de façon cyclique à plus petite échelle, pour en réduire l’impact. Nous tenons à la santé de vos arbres et à leur valeur visuelle et monétaire.

AUTRES ÉLAGAGES

L’écimage des arbres pour en réduire la hauteur ne devrait pas être envisagé. Cette technique consiste à couper la cime de l’arbre en totalité ce qui stresse énormément l’arbre, et dans certains cas peut causer la mort de celui-ci. Dans l’éventualité où l’arbre survit à cette pratique, toutes les nouvelles pousses (tire-sève) se développeront très rapidement et sans base solide, donc très sujette aux bris. L’arbre tentera de reprendre sa taille et sa capacité de feuillage d’avant en quelques années, ce qui signifie que le processus sera toujours à recommencer. Prenez note que certaines municipalités prennent des mesures afin de freiner l’écimage et l’étêtage ou les interdisent, sous peine d’amendes. Dans quelques cas, des arbres mal entretenus ou brisés ne peuvent pas être sauvés par l’élagage (voir la section sur l’abattage).

Quelques exemples d’élagage suggérés :

  • Taille de formation (pour jeune arbre)
  • Assainissement
  • Dégagement de bâtiments
  • Élagage structurel
  • Émondage
  • Taille de réduction du houppier
  • Rehaussement du houppier

Quelques exemples d’élagage à proscrire :

  • Écimage
  • Étêtage
  • Taillage d’arbre en boule (queue de lion)
  • Éclaircissement excessif du houppier
  • Rehaussement excessif du houppier

Structure d’arbres :

  • Tronc simple ou troncs multiples
  • Défilement du tronc et des branches
  • Proportion des branches et du houppier
  • Orientation des branches
  • Espacement des branches
  • Inclusion d’écorce
  • Forme naturelle de l’arbre (selon l’espèce et la localisation)

Besoin d'une soumission rapide,
gratuite et professionnelle?

Nous nous déplacerons afin d’étudier l’environnement et vos besoins pour
vous donner le prix le plus juste possible

Contactez-nous dès maintenant